samedi 29 août 2015

Serez-vous celui qui la cache ou celui qui la dénonce ?

ATTENTION : Point Godwin dans ce post.

C'est l'histoire d'un Bush qui vitrifie l'Afghanistan sous un tapis de bombe. Puis c'est l'histoire d'un printemps arabe en Egypte qui tourne mal et laisse le chaos. C'est l'histoire d'un raid sur la Libye qui laisse les cendres aux mains de déséquilibrés. C'est l'histoire d'un mouvement extremiste qui se nourrit de l'analphabétisme, du sang et de la pauvreté des habitants. C'est l'histoire d'une religion instrumentalisée par des fanatiques pour établir ce qu'ils voudraient  appeller un Etat islamique et qui n'est ni un état ni islamique.


C'est l'histoire de 16 ans de violence, de terreur, d'agonie des peuples. Si ils vous faut des preuves regardez les histoires de traites aux esclaves chrétiens en Syrie, regardez les videos de décapitations ou les homosexuels jetés des tours. Si vous êtes une femme ou un non musulman ou un non hétérosexuels et meme si vous êtes musulmans vous êtes potentiellement torturés, violés, vendus ... mais finalement plutôt morts.


Quel paradis pour elever ses enfants dans les meilleurs conditions vous en conviendrez ?

Alors comme dans toute bonne crise humanitaire des flots de personnes veulent survivre (les cons). Ils fuient l'islamisme radical et son lot d'horreurs qui ferrait passer walking dead pour Alice au pays des merveilles.







Alors ces gens, qui ont du courage, prennent femmes et enfants
et s'enfuient, par désespoir, pour survivre.

Ils en ont du courage, de passer les barbelés, les chiens, les passeurs véreux... Et parfois ils arrivent à s'en sortir. Oh, "pour eux s'en sortir" ne veut pas dire faire fortune sur le dos des Français, non, ca veut surtout dire ne plus être dans une zone où ils ont une esperance de vie d'un mois.

Mais une partie de l'Europe ne comprend pas. Elle s'insurge, s'affole de ces flots de migrants, qui se transforme, sous la plume de certains, en "invasion de cafards".



On sent bien l'opinion publique un peu perdue. Quand on ne sait pas où l'on va, regardons d'où nous venons, réfugions nous dans l'histoire. L'histoire peut souvent sauver d'une mauvaise interpretation des événements récents.

Ici on parle de 200 000-300 000 réfugiés qui vont arriver en France, violer nos filles et manger notre pain. 
Revenons aux années 70. Deux guerres en Indochine et au Vietnam suivi d'un génocide au Cambodge. Quasiment 2.5 millions de personnes ont fui par la mer, la terre, par tous les moyens possible une mort certaine. Ces gens s'appelaient les boat people. Ils sont allés se réfugier partout où ils ont pu. Ils n'ont pas déstabilisé les pays où ils ont immigrés même si ils n'avaient pas la même religion. On peut meme se dire qu'une rage de vivre pareil doit forger des individus durs à la peine et travailleurs. Ils se sont éduqués, ont travaillé puis sont retournés en grande partie dans le pays qu'ils avaient du quitter lorsque la paix y est revenue.

J'ai relu récemment un livre passionnant et poignant. Qui parlait aussi d'une extermination, d'un exode, d'une traque. C'est le Journal d'Anne Frank. Une petite dont le seul défaut était d'être juive. Je me suis souvent demandé est ce que j'aurais été celui qui la cache ou celui qui la dénonce ?


En attendant, toutes ces crises humanitaires sont d'une désolante similitude dans leurs fonctionnements. Je ne trouve pas d'explication plausible qui ferrait trahir notre humanités pour repousser ces bateaux remplis de femmes et d'enfants dans l'eau de la Méditerranée. L'Europe a été Prix Nobel de la paix en 2012. C'est le bon moment de montrer de la solidarité, de l'empathie et de l'entraide envers ceux qui ont pour seul défaut d'être nés en Syrie, en Afghanistan ou en Erythrée dans les années 2000.

Et rassurez vous si vous pensez qu'ils vont installer un islamisme radical en France... je crois que ces 300 000 réfugiés détestent les islamistes bien plus que vous.



mardi 18 août 2015

Une bombe a explosé à Bangkok. Quels sont les responsables ?

Hier une bombe a explosé. Pas une petite. Une grosse, pour tuer. Elle a été placée en plein centre touristique de Bangkok devant un lieu de culte en plein air particulièrement visité par les boudhistes et des hindous (Erawan Shrine) au milieu de 2 des plus visités centres commerciaux de la ville (Central World) et entre l'hotel Hyatt et Intercontinental.



A 18h55 et 55 secondes précisement la bombe a explosé



Il s'agirait de 5kg de TNT placés sous un banc devant le temple. Il y a (à 9h30 local du matin) 22 morts et 123 blessés.

Mais une vraie question se pose, celle du mobile. Pourquoi ? Car cela ne ressemble à rien de connu en Thaïlande.

Les deux principales pistes sont :

1/ Le conflit politique sanglant entre les chemises rouges et les chemises jaunes a été interrompu par la prise du pouvoir par la junte militaire l'année derniere. Il y a une vraie culture de l'utilisation de la violence dans ce conflit. Au pire des moments on pouvait voir des gens se tirer dessus au fusil à pompe, à la grenade, quelques bombes explosives mais faisant surtout des dégâts materiels et quelques morts.
Motif potentiel : politique, mettre à mal le pouvoir en place
Ce qui milite pour : Dernier conflit en date, les adversaires ayant une revanche à prendre
Ce qui milite contre : Se mettrait à dos l'opinion publique thai or c'est avant tout un conflit politique

2/ Le conflit de la province de Pattani motivé par un désir indépendantiste et religieux (Bouddhistes vs Musulmans). Il est vrai que ce conflit est ponctué régulièrement par des bombes, mais artisanales, sans grandes efficacités et surtout localisé à la province de Pattani. De là à se dire qu'ils auraient acquis une compétences pour faire des bombes plus puissantes et de là à delocaliser le conflit au coeur de Bangkok... il y a un grand pas.
Motif potentiel : Religieux et Indépendantiste
Ce qui milite pour : Conflit encore en activité
Ce qui milite contre : Se verrait appliquer en contre mesure une implacable répression du gouvernement.

Il y a une troisième option mais qui me semble particulièrement fantaisiste, celle du conflit Chinois vs Ouïghour qui se délocaliserait devant ce temple visité par des chinois. Ils avaient fait 5 morts et 40 blessés sur la place tienanmen en octobre 2013. Je partage cette hypothese car elle a été relayée par Sina la grande agence de presse chinoise.
Motif potentiel : ethnique et religieux
Ce qui milite pour : C'est un conflit qui n'est pas local donc qui ne cherche pas l'approbation de l'opinion publique thai.
Ce qui milite contre : semble loin de sa base, compliqué à mettre en oeuvre et avec une efficacité contre les chinois faible par rapports aux moyens mis en oeuvre.



Bref, une impression d'étrangeté. Un sentiment que quelque chose cloche. Ca ne ressemble à rien de connu en Thaïlande jusqu'ici. Une certitude cet attentat sert à faire peur, à mettre à mal l'économie. Une chose ne cadre pas car quelque soit le motif de cette attaque elle a comme point commun d'être particulièrement traumatisante pour l'opinion publique thaïs. Elle a tué des thais innocents qui venaient prier ou faire du shopping. Cette attaque met à mal l'economie "propre" du pays et elle touche à ce qui est très sensible chez les thai : la religion et le lieu de culte bouddhiste. J'ai du mal à croire qu'un groupe qui veut défendre une cause en Thaïlande utilise ce procédé.

Anecdote : quelqu'un s'est déjà empressé de rajouter cet attentat à la liste des attentats attribués au conflit de la province de Pattani avec une erreur dans la date ...



mercredi 25 septembre 2013

[Humeur] La bête politique. Meilleur ennemi de la démocratie.


Je me mets a regarder s'égrainer les nouvelles qui s'enchainent.
Tout ceci est bien long, tout ceci est bien lent.
Rien de tout cela n'est vraiment excitant.
Tout est formaté tel un marketing politique si polissé.

Rien n'est plus vraiment passionnant. Rien n'est plus vraiment captivant.
De toutes vos diatribe, de tous vos cantiques médiatiques seul le néant transpire.
Juste ce besoin qu'ont les bêtes politiques de parler, de bavasser, de brasser cet espace pourtant si vital a la survie de notre pays.

J'ai comme l'impression qu'ils me pompent le peu d'air dont l'espace social dispose encore. Ils s'accaparent autoritairement les seules bulles d'oxygène encore disponibles pour assouvir leur soif d'existence médiatique orgueilleuse empreinte d'une prétention sans limite.


Vous prenez, vous ne donnez rien.
Vous cherchez juste à être le prochain chef de meute, la bête alpha au milieu des bêtas.
Votre crasse bêtise crache sur les tombes de ces idées mortes nées, sur ces emplois que vous avez tués par votre inanité, sur ces téléspectateurs du 20h qui réclamaient des idées plus que l'etalage de votre personnalité.


Messieurs les bêtes politiques, vous me semblez, dans le moment, tellement vains, tellement inutiles, tellement futiles.
Que mon attente s'est muée peu à peu en mépris subtil.


Vous êtes en train de devenir le meilleur ennemi de ce que, par dessus tout, je chérie : la démocratie.


mercredi 3 juillet 2013

La France est elle vraiment devenue si faible ?


L'avion d'Evo Morales, président en exercice démocratiquement élu et qui n'est pas un ennemi de la France, s'est vu interdire l’accès à l'espace aérien français cette nuit.

Je suis assez subjugué par cette décision. Au delà du fait que cela a créé un incident diplomatique assez prévisible, elle soulève surtout des points intéressants.

Tout d’abord “on” (indéfini) soupçonnait que Edward Snowden le “whistleblower” pour la planète, le traître pour les Etats Unis était dans l’avion en phase d’exfiltration vers la Bolivie. Le “on” indéfini est bien évidemment les US. Manifestement il n’était pas dans cet avion. Avec 10 milliards de dollars de budget pour la NSA les Etats Unis pourraient au moins s’offrir les moyens de valider ce type d’information.


Ensuite concernant le fonds de l’affaire tout le monde savait, depuis le Patriot Act, que la NSA pouvait lire les correspondances et fichiers qui passaient sur un serveur de leur territoire. Les suspicions qu’ils utilisaient ce droit étaient extrêmement fortes. Elles sont justes avérées et validées par le Président des USA lui-même après les révélations de Snowden.

On imagine que les pressions des USA ont du être extrêmement fortes pour “forcer” la France et le Portugal à faire fermer en urgence son espace aérien. Cela à tout de même mis à jour la stratégie américaine qui est d’enclaver Snowden et le faire atterrir de gré ou de force dans un Etat "ami" qui le transféra vers les Etats Unis où il risque la peine de mort.

Une chose me choque profondément c’est que la France, Etat souverain, s’est laissé dicter la fermeture de son espace aérien par un pays allié pour coincer un réfugié qui avait officiellement informé l’Europe, preuve à l'appui, qu’elle était systématiquement cyber-espionnée par les USA et de plus cette personne avait demandé asile en France la veille.

La France, pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression, est elle si faible qu’elle ne peut tenir ferme et ne pas plier face à une injonction des USA.

La France est elle devenue, à ce point, géo politiquement faible ? Elle est loin la France qui disait “merde” à l’Otan ou qui tenait tête à Bush à l’ONU.

Les américains rétorquerons que nous avons agi en alliés, je pense que nous avons agi en vassal.

dimanche 21 avril 2013

Les Rom, les juifs, les bougnoules ... et les pédés.

Je suis géographiquement loin, très loin de la France. Je me repose. Je vous regarde. J'ai l'impression que vous aussi vous devriez également vous reposer un peu.

Quand je parle de vous, je veux parler des français, des députés, des manifestants, des français en général quoi.

Cette histoire de "Mariage pour tous" versus "Manif pour tous" a assez duré.

Au delà de mon avis sur le sujet dont tout le monde se fout éperdument, on notera que c'est un choix impulsé par le gouvernement, lui même nommé par le Président de la République qui fut lui même élu au suffrage universel direct. Cette même loi est en train d'être validée par une assemblée élue par le peuple français.

Bref ça s'appelle la démocratie et c'est précieux.

Alors cela peut ne pas faire plaisir à certains et certaines qui se sentent pousser des ailes médiatiques, grisés par le feu des projecteurs. C'est grisant la médiatisation, ça compense l'impuissance politique. C'est marrant de parler d'impuissance pour une personne Frigide ?

Alors quand on se sent grisé mais impuissant on déroule les options une à une. On harangue, on mobilise, on fait défiler, puis on harangue à nouveau. Mais cela ne suffit pas. Alors on commence à glisser, déraper vers le blocage. On montre ses muscles. On intimide.

Blocage... imaginez vous qu'il fallut 2 jours à l'assemblée nationale pour débattre et valider l'abolition de la peine de mort, 4 jours pour l'autoriser l'IVG et nous en sommes à 10 jours et 10 nuits pour le mariage entre personnes du même sexe.

Chers députés, ne trouvez vous pas que vous faites une bien mauvaise utilisation de l'outil démocratique qu'est l'assemblée nationale et agissant de la sorte ?

On montre ses muscles, on intimide... on décomplexe et justifie l'utilisation de la violence.

J'ai écouté la porte parole des anti-mariage entre personnes du même sexe (c'est plus long mais cela décrit la réalité) qui parle de "radicalisation" "joyeuse et pacifique". C'est un oxymore, ça n'existe pas. Il fallait vraiment que tu matérialises ce risque pour te le prouver ? Tu viens de déterrer ce qu'il y a de plus infâme et nauséabond dans cette frange de la France qui parle de Gaulois, de Clovis et de Charlemagne mais qui dort dans la fange idéologique sur des oreillers frappés de la croix gammée.

Même à l'Assemblée Nationale ?! Cet outil démocratique que j'écris avec des lettres capitales. Dans cette assemblée où les représentants du peuple se parlent pour construire la France de demain, on se met à se battre. Mais avez-vous perdu la raison ?

Dans ce sanctuaire de la démocratie, on débat mais on ne se bat pas !

Vous avez réussit à coaliser des bigots extrémistes avec des skinheads à gros bombers noirs. Vous avez réussi a recréer une hydre qu'il va être très difficile à tuer. Ces derniers commencent à saccager les bureaux d'un parti politique et s'en sentent fiers et le revendiquent ouvertement. L'hydre est en marche. La violence devient une option recevable.

On vit dans un contexte économique exécrable. L'Histoire à prouvé à mainte reprise que les extrémismes se nourrissent de la pauvreté. Vous venez de la mettre sous perfusion de caféïne.

Alors s'il vous plaît, cessez tant qu'il est tant. Restez dans le débat politique, n'allez pas sur le terrain des invectives, de l'intimidation physique qui déboucheront forcement sur de la violence assumée.

Et pour conclure, concernant le mariage pour tous. Cessez de parler de "papa" et "maman" cette infantilisation du débat n'amène rien. Et je vous l'accorde volontiers, un enfant provient biologiquement d'un père et d'une mère. Mais rassurez vous la survie de l'espèce humaine ne sera pas remise en cause avec cette loi. Et d'ailleurs, pourquoi toujours faire tourner le débat autour de la procréation ? Le sexe, l'amour ça ne sert pas qu'a procréer mais également à se faire plaisir, se montrer qu'on s'aime et faire l'amour... sans distinction de trou.

Alors puisque nous ne sommes qu'amour, continuons dans cette voie et baissons les poings.

Car une fois les poings levés et le débat sur "le mariage pour tous" passé, il faudra bien que les extrémistes se trouvent une utilité...une raison de continuer à exister.

Alors après les pédés on passera aux Roms, aux juifs ou aux bougnoules ? Ah ben non, tout cela a déjà été fait. Alors prenons garde, ouvrons les yeux quand certains sont en train de les fermer.

mardi 28 août 2012

Comment on a essayé de me "donner" 2 nourrissons (2/2)


Suite de l'épisode précédent. Je le répéte, cette histoire est vraie, tous les protagonistes ont été anonymisés. Pour les plus neuneus d'entre vous la Bordurie existe bien, mais chez Tintin. Elle fait partie de l'anonymisation du récit.

En ce qui me concerne, il est hors de question que je prenne le risque de m'occuper de ces enfants sans papiers. Imaginons que l'un d'eux aille mal et que je doive l'emmener à l'hôpital, qu'on me demande ses papiers… A qui appartient il ? Où est le père ? L'ai je volé ? Ces questions que l'administration indienne tatillonne quand elle le veut ne manquera pas de me poser me mettront dans une situation morale et administrative impossible à déboucler.

Je n'ai pas beaucoup de solutions  à apporter à Thomas et Roger (son compagnon). Je lui propose 3 choses, soit de le mettre en contact avec le consulat, ça tombe très bien je connais la personne qui s'occupe de ce genre de situations administratives compliquées. Thomas bondit (au téléphone c'est difficile à imaginer mais je suis persuadé qu'il a bondi) et me dit que c'est délicat car la France refuse systématiquement de donner des papiers dans ce genre de situation. Thomas me dit donc qu'il serait bienvenu que je n'en parle pas au digne représentant de la France qu'est le consulat… bon ok…

samedi 25 août 2012

Comment on a essayé de me "donner" 2 nourrissons (1/2)


Cette histoire peut sembler invraisemblable, pathétique ou farfelue elle n'en est pas moins vraie.

Il y a de cela 48 heures je reçois l'émail d'une personne que je ne connais aucunement. Un certain Thomas me disant : "Bonjour, Thomas de la promo YY de l'école Z, je suis sur Mumbai, j'ai besoin de vous parler urgemment."

Voila rien d'autre. Intriguant. Je note au passage que l'inconnu m'écrit de son émail d'école, la même que la mienne, qu'il doit avoir 10 ans de plus que moi. Il m'a donc trouvé par l'annuaire des anciens. Une rapide googelisation montre qu'il est banquier travaillant à Paris.

Je lui réponds avec mon numéro de téléphone en me disant que c'était soit une personne qui voulait des infos business sur Mumbai mais placer le terme "urgemment" dans ce type d'émail me semble un peu surdimenssionné. Soit la personne a un vrai problème vital et dans ce cas faire la démarche d'utiliser l'annuaire des anciens pour contacter un inconnu plutôt que d'appeler le consulat français est toute aussi surprenant.